Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Fédération de Charité - Caritas Alsace
Newsletter

1903 - 1945

110 ans d'activités. La fédération catholique des œuvres du diocèse de Strasbourg, « Charitasverband für die Diözese Strassburg » naît le 26 juin 1903, ses statuts sont autorisés le 9 septembre et elle est inscrite au registre des associations le 14 décembre de la même année. Elle sera la première Caritas diocésaine d’Allemagne… Mgr. Müller-Simonis avait bien compris que « sans la Charité, l’œuvre du Christ, de l’Eglise tomberait en ruine… » (Mère Térésa)

Création


En 1903 : Monseigneur Paul-Müller Simonis crée le « Caritas-Verband der Diözese Straßburg », soit la Fédération de Charité du Diocèse de Strasbourg. Dans le contexte de l’Alsace Allemande, le Caritas-Verband est la première Caritas Diocésaine au monde.

L’association a pour mission :

« la diffusion des véritables principes de la charité catholique et l’encouragement à tous les efforts sains dans ce domaine, en facilitant l’échange d’informations entre les différents intervenants de l’action caritative catholique, en représentant celle-ci auprès des instances politiques, en favorisant le développement « de l’organisation caritative et sociale ». (Caritas, un siècle de charité organisée en Alsace – Catherine Maurer)

 

 

Une période mouvementée

La Fédération de Charité assume ses missions malgré les deux guerres et les bouleversements politiques du XXème siècle.

 

1914-18 : La Caritasverband aide des prisonniers et des familles de soldat.

1920-29 : Développement des œuvres en direction des jeunes travailleurs et des équipes en zone rurale (avec le secrétaire général Abbé Joseph Oberlé)

1933 : L’Evêque de Strasbourg crée la Direction des Œuvres Sociales, Economiques et Professionnelles.

Monseigneur Jules Billing est nommé Directeur des Œuvres en décembre 1933 et Directeur de la Fédération de Charité en 1940.

Dès lors, les missions des deux entités se confondent.

1939-44 : Dans la semi-clandestinité, l’action caritative catholique reste efficace malgré les exigences de l’occupant. Dès la libération, le Chanoine Jules Billing réorganise la charité diocésaine.

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more